> Editions La Découverte

La Découverte

Coordonnées :
9, bis rue Abel-Hovelacque

Code postal : 75013

Ville : Paris

Téléphone : 01 44 08 84 00

Fax : 01 44 08 84 17

Site internet : http://www.editionsladecouverte.fr
Quelques mots :
C’est en 1983 que les Éditions La Découverte ont pris le relais des Éditions François Maspero (créées en 1959). En mai 1982, François Maspero décidait de quitter la maison qu’il avait fondée, après en avoir confié la direction à François Gèze, 34 ans, en lui demandant de poursuivre l’activité, mais en changeant de nom.

Au fil des années, La Découverte s’est affirmée comme l’une des rares maisons indépendantes de taille moyenne (1,2 M€ de chiffre d’affaires net en 1983, 4,6 M€ en 1996, environ 80 titres par an), présente surtout dans le domaine des sciences humaines et sociales, des essais sur les problèmes de société et des ouvrages accessibles sur l’économie et les questions internationales. Une maison globalement orientée à gauche, dans un esprit non dogmatique et non « partidaire ».

Son développement éditorial s’est inscrit dans la fidélité aux engagements qui furent ceux des Éditions Maspero, dans un contexte intellectuel et politique toutefois très différent. D’où des évolutions éditoriales marquées notamment par la publication, chaque année depuis 1981, de l’annuaire économique et géopolitique mondial L’état du monde et la création de la collection du même nom, qui a accueilli plusieurs dizaines de titres conçus sur le même modèle de « mini-encyclopédie » grand public. Ou encore la création, en 1990, de la collection des « Atlas des peuples », où plusieurs titres de grande diffusion ont été publiés.
En 1983 fut créée la collection de poche REPÈRES, devenue depuis l’une des principales collections universitaires dans le domaine des sciences sociales ; elle a été à l’origine d’autres développements importants (dictionnaires, guides, manuels).
Les essais et documents ont toujours été un axe fort de la maison. Citons notamment le fameux Tête de Turc de l’Allemand Günter Wallraff (500 000 exemplaires vendus en 1986), ou Là-bas si j’y suis, de Daniel Mermet (1999), Le Monde n’est pas une marchandise, de José Bové et François Dufour (2000), La Sale Guerre de Habib Souaïdia (2001). Le domaine littéraire a occupé une place importante dans les années quatre-vingt, en science-fiction (avec, notamment, la publication en 1986 du fameux Neuromancien, de William Gibson) et en littérature étrangère (c’est La Découverte qui a introduit en France la romancière anglaise Anita Brookner) ; ce domaine a été mis en sommeil dans les années quatre-vingt-dix.
Parallèlement, un important travail d’exploration des voies nouvelles de la recherche en sciences humaines et sociales a été poursuivi ou engagé dans diverses disciplines : philosophie, sociologie et histoire des sciences (avec des auteurs comme Bruno Latour ou Isabelle Stengers), sciences de la communication (Philippe Breton, Patrice Flichy, Pierre Lévy, Armand Mattelart…), philosophie (Étienne Balibar, Miguel Benasayag, Gérard Mendel…), histoire ancienne (Pierre Vidal-Naquet, Geoffrey G. R. Lloyd…) et contemporaine, économie (Michel Beaud, Robert Boyer, Alain Lipietz, Pierre Salama…), sociologie (Nathalie Heinich, Jean-Pierre Le Goff, Bernard Préel…), sciences politiques et géopolitique (en particulier avec le géographe Yves Lacoste et sa revue Hérodote), etc.
Ce travail s’est toujours accompagné d’une politique active de traductions (entre cinq et dix titres par an), aussi bien dans le domaine des essais grand public que dans celui des sciences humaines (avec des auteurs comme Jeremy Rifkin, Amartya Sen, Max Weber, etc.).

En 1993, La Découverte s’est rapprochée des Éditions Syros, avec lesquelles elle a fusionné en 1996. Syros est né en 1974, à l’initiative du PSU. Pendant vingt ans, cette maison a été un acteur actif de l’innovation sociale et politique de gauche, dans plusieurs domaines : le monde du travail, le développement local, le combat des femmes, la famille et ses évolutions, le champ social avec notamment la collection « Alternatives sociales », créée en 1998, l'éducation et la pédagogie avec la collection «Contre-Poisons» (et aujourd'hui « École et société »), l'économie avec la collection « Alternatives économiques » codirigée par le fondateur de la revue éponyme, etc. En 1983, Syros a créé un secteur de livres pour la jeunesse innovant, s'attachant à transmettre aux enfants la diversité culturelle de notre pays (Écritures), à travers des albums bilingues notamment. En 1986 est créée la fameuse collection de polars pour enfants « Souris noire ». Et, dans les années quatre-vingt-dix, a été développée une ligne d’ouvrages de psychologie, à destination des professionnels du social comme du grand public (dont, en 1998, Le Harcèlement moral, de la psychanalyste Marie-France Hirigoyen, vendu à plus de 500 000 exemplaires).

En 1998, La Découverte a été intégrée au groupe Havas (devenu Vivendi Universal Publishing début 2001). Elle a pu ainsi développer son activité avec des moyens renforcés, dans le plein respect de son indépendance éditoriale. Début 2002, le département Syros Jeunesse a été cédé à Nathan Jeunesse, et les collections du département « Essais » de Syros ont été intégrées à La Découverte.

Source : Editeur
Maison d'édition toujours en activité.
Collections :
Nom de la collection Nb de livres références
Culte fictions

18

Entretiens avec Le Monde

1

FM - La Découverte

73

GISTI

1

Guides

13

L'état du Monde

36

La Découverte poche

352

Oreste Saint-Drôme

1

Repères

770

Sur le vif

56