Nous sommes le 28 May 2017
 > Editions Albin Michel
Sur les livres
Vient de paraître

 Achetez le livre d'occasion Paris fantastique sur Livrenpoche.com

STATISTIQUES

299822 livres
143929 résumés
105253 auteurs
4604 biographies
7867 collections
7857 éditeurs

Albin Michel

Coordonnées :
Adresse : 22 Rue Huyghens

Code postal : 75014 Téléphone : 01 42 79 10 00
Ville : Paris
Site internet : http://www.albin-michel.fr/


Quelques mots :
1900 - 1910 : l'ascension d'un jeune éditeur

1900 : Albin Michel dépose les premiers statuts de sa maison d'édition.
L'Arriviste de Félicien Champsaur, publié en 1902, devient l'un des grands succès de l'époque.
1903 : lancement réussi d'une collection de petits opuscules à bas prix, ancêtres du livre de poche. Courteline, Eugène Sue ou Hector Malot y trouvent place.
Le prix Fémina 1905 revient à Jean-Christophe de Romain Rolland.
1908 : parution de L'Enfer d'Henri Barbusse qui sera vendu à plus de 200 000 exemplaires).

1910 - 1920 : les premiers prix littéraires

En 1910, le 22 rue Huyghens devient le siège de l'entreprise. La production se diversifie : à côté des auteurs de romans à succès, la maison diffuse des ouvrages scolaires et historiques, des guides techniques ou pratiques.
Naissance d'un hebdomadaire destiné à la jeunesse, Le Bon Point amusant, qui sera l'un des journaux les plus populaires d'avant-guerreLa Flamme au poing d'Henri Malherbe reçoit le prix Goncourt 19
1919 : la mise en vente de L'Atlantide de Pierre Benoit est accompagnée d'une campagne publicitaire audacieuse. Grand Prix du roman de l'Académie française, le roman dépassera les 650 000 exemplaires et sera par six fois adapté au cinéma. L'auteur, devenu académicien, restera toujours fidèle à la maison.
Les Croix de bois de Roland Dorgelès appartient à la sélection finale du Goncourt 1919, attribué à Marcel Proust. Albin Michel fait composer une bande avec en gros caractères "Prix Goncourt" et en plus petits, en dessous "4 voix sur 10". Gallimard attaque en justice et gagne. Pourtant le roman, lauréat du prix Fémina, connaît un grand succès de librairie (à ce jour, plus de 1,1 million d'exemplaires vendus).

1920 -1930 : une décennie faste

Bon début avec l'attribution du Grand Prix du roman de l'Académie française à Pour moi seule de André Corthis.
1921 : l'Antillais René Maran décroche le Goncourt avec Batouala, un roman "nègre" qui déclenche la polémique. La même année, Raymond Escholier obtient le Fémina avec Cantregril.
Grand succès de librairie avec Louis Dumur et son roman de guerre, Le Boucher de Verdun.
1922 : le prix Goncourt est attribué à Henri Béraud pour Le Martyre de l'obèse et Le Vitriol de lune ; le Grand Prix du roman de l'Académie française revient à L'Homme traqué de Francis Carco qui sera l'un des auteurs vedettes de la maison.
Création de la collection "Les Maîtres de la littérature étrangère" où sont traduits Wells, Kipling, Conan Doyle, Twain, Stevenson, Emily Brontë. Cette collection deviendra ensuite "Les Grandes Traductions".
Mon curé chez les riches de Clément Vautel, paru en 1923 est l'un des grands best-sellers de l'époque.
1924 : année charnière dans l'histoire de la maison. Grâce au rachat du fonds Ollendorf, des auteurs prestigieux - Victor Hugo, Guy de Maupassant, Georges Ohnet, Paul Féval, Romain Rolland, Balzac ou Colette - entrent au catalogue. Albin Michel, par cette politique risquée d'un point de vue financier, se propulse au rang des premiers éditeurs parisiens.
Robert Esménard rejoint son beau-père à la tête des éditions en 1927. C'est lui qui mettra en place les structures administratives et l'organisation commerciale.

1930 -1940 : l'essor et la diversification

Henri Pourrat est couronné en 1931 par le Grand Prix du roman de l'Académie française pour Gaspard des Montagnes.
1932 : année de la première édition de Je sais cuisiner de Ginette Mathiot. Depuis lors, le titre constamment réédité atteint les 5 millions d'exemplaires, toutes éditions confondues.
Le prix Goncourt revient par deux fois à la maison, en 1934 (Capitaine Conan de Roger Vercel) et en 1936 (L'Empreinte du dieu de Maxence Van Der Meersch).
A partir de 1937, le secteur des ouvrages d'histoire et de référence se développe à travers les collections "L'Evolution de l'humanité" (dirigée par Henri Berr), "Sciences d'aujourd'hui" ou "Spiritualités vivantes" (en 1948). Ces collections, toujours suivies, accueillent des auteurs prestigieux : Marc Bloch, Lucien Febvre, Alain Corbin, David Landes (L'Evolution de l'humanité) ; Louis de Broglie, André Leroi-Gourhan, Louis Leprince-Ringuet, Karl von Frisch, Luca Cavalli-Sforza, Murray Gell-Man (Sciences d'aujourd'hui) ; Shrî Aurobindo, Rabindranâth Tagore, Gandhi, D. T. Suzuki, Taisen Deshimaru, Kalhil Gibran, entre autres (Spiritualités vivantes).
1939 : Rebecca, de Daphné Du Maurier, connaît une vogue immense. Par la suite, Albin Michel publiera toute l'œuvre de la romancière anglaise.

1940 - 1950 : les années difficiles

1943 : décès à 70 ans du fondateur, Albin Michel.
L'activité éditoriale est rendue difficile par la pénurie de papier. Robert Esménard parvient tout de même à faire face aux contingences matérielles. En 1944 paraissent Le Camp de la mort lente, premier ouvrage sur l'horreur nazie de Jean-Jacques Bernard (fils de Tristan Bernard) et Route des tropiques de Roland Dorgelès. En 1945, Romain Rolland, Prix Nobel 1915, publie son Péguy.
En 1948, Vercors, l'auteur du Silence de la mer paru dans la clandestinité, rejoint la maison où il publiera une quinzaine de titres.Deux écrivains d'expression allemande, Thomas Mann et Stefan Zweig, entrent au catalogue.

1950 - 1960 : un nouveau départ

Le Feu de l'Etna de Henri Castillou reçoit le Grand Prix du roman de l'Académie française en 1952. Michel Ragon, Robert Sabatier, Georges Conchon, tous les trois appelés à un grand succès, publient leur premier roman en 1953.
1954 : début de publication des œuvres complètes de Léon Blum.
1955 : prix Goncourt pour Les Eaux mêlées de Roger Ikor. L'année suivante, Le Naïf locataire de Paul Guth reçoit le Grand Prix du roman de l'Académie française.
1959 : le prix Médicis est attribué à Claude Mauriac pour Le Dîner en ville. Deux collections voient le jour : "Présences du judaïsme" en 1958 et "L'Art dans le monde" en 1960.

1960 - 1970 : la décennie des Nobels

En 1963, Albin Michel s'allie à Stock et Robert Laffont pour créer une société de distribution commune, Forum, qu'elle quittera en 1972 pour se faire distribuer par Hachette.
1964 : Georges Conchon obtient le prix Goncourt avec L'Etat sauvage.
Robert Sabatier devient directeur littéraire en 1965. Il occupera cette fonction jusqu'en 1972, alors que sa série des Allumettes suédoises, dont le premier titre a été publié en 1969, connaît un grand succès.
1966 : lancement de la collection "Lettre ouverte…" qui renoue avec la tradition du pamphlet. Robert Escarpit (Lettre ouverte à Dieu), André Maurois (Lettre ouverte à un jeune homme), Jean-François Revel (Lettre ouverte aux hommes) comptent parmi les premiers auteurs.
Trois auteurs publiés dans la maison sont couronnés par le jury du Nobel pendant trois années de suite : Samuel Joseph Agnon en 1966, Miguel-Angel Asturias en 1967, Yasunari Kawabata en 1968. Ils rejoignent ainsi au catalogue Rudyard Kipling (1907), Rabindranâth Tagore (1913), Henrik Pontoppidan (1917), Thomas Mann (1929), Sinclair Lewis (1930) et précèdent Czeslaw Milosz (1980), Elias Canetti (1981), Camillo Jose Cela (1989), Nadine Gordimer (1991), José Saramago (1998) et V. S. Naipaul (2001).

1970 -1980 : la diversification, du roman au document

Sensible à l'air du temps, la maison ouvre ses portes à "Rock & folk" (1973).
De même, en 1979, un département Bande dessinée voit le jour. Premier titre signé par Wolinski, qui sera rejoint par des auteurs vedettes de Hara-Kiri et Charlie Hebdo : Reiser, Cabu, Manara, auxquels viennent se joindre Martin Veyron, Liberatore, Vuillemin, après la reprise de l'Echo des savanes en 1982.
Dans le même esprit d'ouverture, Albin Michel s'ouvre aux documents d'actualité et à l'investigation. Jean Montaldo apporte ainsi, en 1974, un premier ouvrage qui sera suivi de nombreux autres succès.
Le prix Médicis étranger revient à la maison en 1975 (La Vie trop brève d'Edwin Mullhouse de Steven Millhauser) et en 1976 (Le Carnet d'or de Doris Lessing).
1979 : La Nuit du Renard de Mary Higgins Clark (Grand Prix de littérature policière 1980) connaît un succès qui favorise le lancement de la collection "Spécial suspense" en 1980. Depuis, la romancière américaine s'impose comme la reine du suspense avec plus de 25 millions d'exemplaires vendus de ses romans en langue française, toutes éditions confondues.

1980 - 1990 : l'irrésistible ascension

1981 : les éditions Albin Michel prennent le statut de société anonyme et quittent Hachette (distribution) pour revenir chez Interforum. Francis Esménard, le fils de Robert, qui dirige déjà la maison depuis plusieurs années devient président-directeur général.
Albin Michel Jeunesse voit le jour et se fait remarquer d'emblée par sa ligne graphique et ses livres animés.
Moi, Antoine de Tounens, roi de Patagonie de Jean Raspail obtient le Grand Prix du roman de l'Académie française.
1982 : Richard Ducousset, dans la maison depuis 1976, est nommé directeur général.
Cujo de Stephen King est publié en "Spécial Suspense" ; l'auteur américain reste l'un des best-sellers de la maison, de même que d'autres Anglo-saxons : Tom Clancy (Octobre rouge), Frederick Forsyth (L'Alternative du diable), Thomas Harris (Le Silence des agneaux), etc.
En 1983, 1986 et 1989, le Grand Prix du roman de l'Académie française couronne successivement Natalia de Liliane Guignabodet, Une ville immortelle de Pierre-Jean Remy, Le Bal du dodo de Geneviève Dormann.

1990 - 2000 : le succès affirmé

Les années 90 se caractérisent par une forte croissance. En 1991, Albin Michel devient l'actionnaire principal du Grand Livre du mois, avec 33 % des parts. Création d'une filiale en association avec Canal + éditions, dont certains titres connaîtront un grand succès (Les Nuls ou les Guignols de l'info).
Au quatrième rang des éditeurs français, le groupe Albin Michel, incluant le groupe Magnard (éditions Magnard et Vuibert), Mila éditions, la Sedrap, Dervy, arrive en tête des éditeurs de sa taille toujours indépendants.
Depuis 1992, Albin Michel publie environ 450 nouveautés par an (pour 100 en 1967). Pas une année ne s'est écoulée sans qu'un auteur figure parmi les meilleures ventes annuelles de l'édition française : Mitterrand et les 40 voleurs de Jean Montaldo (plus de 800 000 exemplaires), Souviens-toi de Mary Higgins Clark (350 000), Le Roman de Rabelais de Michel Ragon, Les Roses de Verdun de Bernard Clavel, Rêves et cauchemars de Stephen King, Villa Vanille de Patrick Cauvin, Les Chênes d'or de Christian Signol.
Une génération de nouveaux talents rencontre également un large public : Bernard Werber (Les Fourmis, Les Thanatonautes, L'Ultime Secret), Jean-Christophe Grangé (Les Rivières pourpres, Le Concile de pierres), Yasmina Reza (Une désolation), Katherine Pancol (J'étais là avant)Patricia MacDonald (Une femme sous surveillance), Eliette Abecassis (La Répudiée, LeTrésor du temple), Maxence Fermine (L'Apiculteur), Denis Marquet (Colére). Liste non exhaustive à laquelle s'ajoutent ceux qui ont obtenu la reconnaissance des jurys littéraires : Didier Van Cauwelaert (Goncourt 1994 pour Un aller simple), Pascale Roze (Goncourt 1996 pour Le Chasseur Zéro), Patrick Besson (Renaudot 1995 pour Braban), Alessandro Baricco (Médicis Étranger 1995 pour Châteaux de la colère), François Cheng (Femina 1998 pour Le Dit de Tianyi), Eric Neuhoff (Interallié 1997 pour La Petite Française), Calixte Beyala (Prix du roman de l'Académie française 1996 pour Les Honneurs perdus) et Amélie Nothomb (Grand Prix du roman de l'Académie française 1999 pour Stupeur et tremblements).

2001...Le succès confirmé

Les trois premières années du nouveau millénaire confirment la tendance des années 1990. Albin Michel reste en tête du classement des maisons d'éditions indépendantes. Les prix littéraires continuent de récompenser les auteurs : Patrick¨Poivre d'Arvor (Prix Interallié 2000 pour L'Irrésolu), Eric Neuhoff (Grand Prix du roman de l'Académie française 2001 pour Un bien fou), Gérard de Cortanze (Prix Renaudot 2002 pour Assam), Jacques-Pierre Amette (Prix Goncourt 2003 pour La Maîtresse de Brecht).
Le cinéma se greffe sur ces succès. En attendant l'adaptation de L'Éducation d'une fée de Didier Van Cauwelaert, on a pu voir sur les écrans : Un aller simple (d'après Didier Van Cauwelaert, 2000) Les Destinées sentimentales (d'après Jacques Chardonne, 2000), Les Rivières pourpres (d'après Jean-Christophe Grangé, 2000), Hannibal (d'après Thomas Harris, 2001), Le Journal de Bridget Jones (d'après Helen Fielding, 2001), Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran (d'après Eric-Emmanuel Schmitt, 2003) et Stupeur et tremblements (d'après Amélie Nothomb, 2003).

Source : Editeur

Collections :
 
Nom de la collection Nb de livres références
20 Clés pour comprendre

1

Albin' Poche

19

Aventures

8

Bac toutes sections

2

Bibliothèque Albin Michel poche

56

Bibliothèque d'art

11

Bibliothèque des romans d'histoire de France

1

Brevet 1er examen

2

C'est la vie aussi

35

Collection pour les jeunes filles

1

De A à Z

9

Epées et Dragons

24

Ernie Clerk Espionnage

54

Espaces libres

222

Evolution de l'humanité

42

Guide pratique

1

Je sais

1

La bibliothèque spirituelle

12

Le guide oui non

5

Le Limier

52

Le petit livre des huiles essentielles

3

Les Albin Michel

5

Les grandes repenties

2

Les grands reportages

2

Les maîtres de la littérature étrangère

2

Les romans d'Histoire de France

1

Les savoirs du temps présent

9

Lettre ouverte

61

Mention bac

3

Méthode pour apprendre une langue

11

Mille chemins vers

3

NF6

10

Nouvelle ELLE

49

Ouvrages d'utilité et d'amusement

23

Pages catholiques

2

Poche

14

Poursin

2

Présence du judaïsme poche

32

Rock & Folk

49

Sanguine

16

Science d'aujourd'hui

2

Science d'aujourd'hui poche

16

Science Fiction

34

Spiritualités Vivantes Poche

271

Super Fiction

58

XXX

0

Bouquinistes
|
Prix littéraires
|
Interviews
|
Pseudonymes
| Billets Polar |
Liens
|
Droits
Partenaires : Citation, BD d'occasion, livre d occasion, manga occasion, livres occasion
Sté Livrenpoche.com (2002-2015).
ZA du Braigno 56700 KERVIGNAC - R.C.S. 437 543 416 - Lorient

Tous droits réservés. Reproduction, copie et utilisation interdite en dehors de ce site.
Les logos et les jaquettes appartiennent à leurs propriétaires respectifs