> Auteur > Henri Verneuil

Henri Verneuil

Biographie : Depuis plus de trente ans sur le « plateau » où, quand il convient, son autorité sait s'imposer, cheveux bruns, yeux sombres, affable et souriant, Henri Verneuil a pris dans le cinéma français et même international, une place d'année en année plus large, celle qu'impose le succès.
De nationalité française, mais d'origine arménienne (il se nomme Achod Malakian), Henri Verneuil est né à Rostodo en Turquie, le ,15 octobre 1920. Il n'a que quatre ans quand ses parents s'installent à Marseille où il fréquente l'Institution Melizan. A la fin de ses études secondaires, il entre à l'Ecole Nationale des Arts et Métiers d'Aix-en-Provence et en sort en 1943 avec un diplôme d'ingénieur. Il commence sa carrière, mais un an plus tard, on le trouve rédacteur en chef d'un magazine, Horizons, poste qu'il tient deux ans de 1944 à 1946. Le journalisme le séduit. Il devient radio-reporter, puis assure la critique cinématographique à la radio de Marseille.
C'est ainsi que Henri Verneuil entre en contact avec le monde du cinéma. Il « monte » à Paris, et tourne un premier court métrage Escale au soleil (1947), interprété par Fernandel et sélectionné par le Festival de Cannes de la même année.
Henri Verneuil a souvent dit ce que sa carrière devait à l'amitié de Fernandel. C'est le célèbre comique qui lui a mis « le pied à l'étrier " et c'est avec lui que Verneuil peut tourner en 1951 son premier long métrage, La Table aux crevés, d'après le roman de Marcel Aymé, dont il transporte l'action du Jura en Provence.
De sa jeunesse passée dans le Midi, Henri Verneuil a gardé la bonne humeur, l'optimisme, l'exubérance, et même une pointe d'accent méridional. Quand sortit La Table aux crevés, on s'étonna qu'un nouveau cinéaste fît preuve d'une maîtrise aussi sûre. On ignorait généralement qu'il s'était fait la main en tournant plus, de vingt courts métrages, tous de fiction.
Henri Verneuil tourne à peu près un film par an. Citons, entre autres : Le Mouton à cinq pattes, Des gens sans importance, La Vache et le Prisonnier, Un singe en hiver, Mélodie en sous-sol, 100000 dollars au soleil, Le Clan des Siciliens, Le Casse, Le Serpent, Peur sur la ville, Le Corps de mort ennemi, I... comme Icare.
Mayrig est son premier livre.

Source : Le Livre de Poche

2 livres référencés