> Auteur > Simone Signoret

Simone Signoret

Biographie : Simone Signoret est née le 25 mars 1921 à Wiesbaden (Allemagne). Fille d'André Kaminker, interprète, et de Madame, née Georgette Signoret. Mariée en premières noces à Yves Allegret (1 enfant, Catherine Allegret) et en secondes noces le 22 décembre 1951 à Yves Montand.
Etudes : Cours Sicard à Paris. Diplômes : bachelière. Carrière dactylographe, professeur d'anglais puis artiste dramatique. Cinéma : figurante puis interprète de nombreux films (depuis 1946), dont Manèges, Le Couple idéal, Dédée d’Anvers, La Ronde, Casque d'or, Thérèse Raquin, Les Diaboliques, La Mort en ce jardin, Les Sorcières de Salem, Les Chemins de la Haute Ville (en Grande-Bretagne), Adua et ses compagnes (en Italie), Les Mauvais Coups, Amours célèbres, Demain est un autre jour, Le Jour et l'Heure, Le Verdict (en Grande-Bretagne), Dragées au poivre (1963), La Nef des fous (en Grande-Bretagne) (1965), Compartiment tueurs (1965), Le Diable à trois (aux Etats-Unis), M 15 demande pro-tection (1967), La Muette (en Suède), L'Américain, L'Armée des ombres (1969), L'Aveu, Comptes à rebours, Le Chat (1970), La Veuve Couderc (197 1), Les Granges brûlées (l 972), Rude journée pour la reine (1973), La Chair de l'orchidée (1975), Police Python 357, La Vie devant soi (1976), Judith Therpauve (1978), Chère inconnue (1980), L’Etoile, du nord (1982), Guy de Maupassant (1982). Télévision : interprète d'émissions dont Madame le Juge (1976), Thérèse Humbert (1983), Music-hall (1985). Théâtre : inter-prète des Sorcières de Salem, Les Petits Renards, Macbeth (en %ersion originale au Royal Court de Londres, 1966). Œuvres : La Nostalgie n'est plus ce qu'elle était (souvenirs, 1976), Le lendemain elle était souriante (souvenirs, 1979), traduction d'Une saison à Bratislava de Jo Langer (1981). Adieu Volodia est son premier roman. Distinctions : Prix S. Bianchetti (1947), Prix féminin du cinéma (1952), Grand Prix d'interprétation féminine de l'Acadé-mie du cinéma (1955), Prix d'interprétation féminine pour son rôle dans Room at the Top (festival de Cannes, 1959), Oscar de la meilleure interprétation féminine (Hollywood, 1960).
Simone Signoret est décédée le 30 septembre 1985.

Source : Le Livre de Poche, LGF

3 livres référencés