> Auteur > Paul Mousset

Paul Mousset

Biographie : Né en 1907 à Saint-Amand-Montrond (Cher), Paul Mousset après des études de droit et de lettres en France et en Amérique, entre au Cabinet civil du maréchal Lyautey en 1929, au moment de l'Exposition coloniale. Il devient ensuite grand reporter et effectue de longs voyages aux Etats-Unis et dans le Pacifique.
En 1941, le Prix Théophraste Renaudot couronne son récit de guerre Quand le temps travaillait pour nous. Après la Libération, il est chargé de mission officielle à New York. Après deux années, il abandonne son poste pour revenir à son vrai métier, le journalisme. Envoyé spécial en Extrême-Orient, il connaît très bien les Philippines, le Japon, la Corée, l'Indochine. Il trouve dans l'un ou l'autre de ces pays les thèmes de plusieurs romans, en particulier Neige sur un amour nippon, pour lequel il obtint le Grand Prix du Roman de l'Académie française en 1954. Depuis son a Renaudot », il en avait obtenu deux autres : le Grand Prix de Littérature Sportive pour sa Physiologie du golf (1950) et un prix de l'Académie française (1952) pour son Pique-minuté. En 1965 le Grand Prix Halpérine-Kaminsky allait à sa traduction d'un roman écossais To remember with tears, publié en France sous le titre Demain n'est pas pour les hommes. Outre plusieurs romans sur les Philippines, on lui doit un ouvrage, D'un Japon secret, qui donne les clefs de Neige sur un amour nippon, puis un récit sur la guerre de Corée: Parallèle 38 (1951), une fresque historique sur les grandes amours impériales : Les cerisiers doubles du Japon et plusieurs reportages, notamment Ce Sahara qui voit le jour (1959). Mais il a écrit bien d'autres ouvrages, romans, albums et traductions. En 1972 il a publié le premier livre complet sur celui qu'il considère comme le maître et le modèle du grand reportage Albert Londres.
Paul Mousset a exercé, de 1966 à 1969, la présidence de la Société des Gens de Lettres de France.

Source : Le Livre de Poche, LGF

1 livre référencé