> Auteur > Jacques Laurent

Jacques Laurent

Biographie : Jacques Laurent est né à la fin de la première guerre mondiale, le 5 janvier 1919, entre l'armistice et la paix. Il a grandi entre la fin d'une guerre et le début d'une autre, influencé par la pléiade des écrivains de cet entre-deux-guerres, et il finissait sa licence de philosophie quand 1939 fit de lui un soldat. C'est au lendemain de la Libération que, marqué par le rapide changement du monde, il écrivit Les Corps tranquilles qui, à la fois, annonçait le nouveau roman et restait lié à la grande lignée du roman français.
Par la suite, il devait devenir célèbre sous un pseudonyme, fonder la revue littéraire « La Parisienne » (1952), diriger l'hebdomadaire « Arts » (1954-1959), publier des essais : Paul et Jean-Paul (Grasset), Neuf perles de culture en collaboration avec Claude Martine, Gallimard), Au contraire (La Table Ronde); des ouvrages de polémique (Mauriac sous de Gaulle, La Table Ronde), qui lui valent une condamnation en offense au chef de l'Etat. Mais romanesquement, il ne publia que Le Petit Canard, qu'il considérait comme un post-scriptum à son ouvrage capital Les Corps tranquilles.
Afin d'obtenir de quoi vivre pendant les six mois qui lui étaient nécessaires pour finir d'écrire Les Corps tranquilles, Jacques Laurent inventa Cecil Saint-Laurent qui devint célèbre en écrivant Caroline chérie (deux millions d'exemplaires en France, quatorze traductions). Cet immense succès lui permit d'achever avec un total désintéressement Les Corps tranquilles qui, publié en 1950, choqua parce qu'il ne transigeait ni avec la mode de l'époque, ni avec la tradition.

Source : Le Livre de Poche, LGF

18 livres référencés