> Auteur > Jean-Edern Hallier

Jean-Edern Hallier

Biographie : De souche bretonne où se mêle un peu de sang alsacien, Jean Edern Hallier est né en 1936, dans une famille de grande bourgeoisie. Il passe son enfance à l'étranger, notamment en Hongrie où il est blessé lors du siège de Budapest (1945). Revenu en France à la Libération, il étudie d'abord au couvent de la Pierre-qui-Vire, puis dans un lycée de Paris et à Oxford.
Il écrit beaucoup, voyage aux Indes et en Arabie Saoudite, }ait naufrage dans le golfe Persique, fonde avec des amis la revue Tel quel, dont il est secrétaire général. Il quitte la revue au bout de trois ans, publie son premier roman Les Aventures d'une jeune fille (1963), entre à L'Herne, dirige une collection chez Plon et achève son second roman Le Grand Ecrivain (1967).
Les troubles de mai 1968 ont sur lui un impact dont il s'explique dans La Cause des peuples, récit autobiographique (1972) il se consacre dès lors à l'action politique et fonde le journal gauchiste L'Idiot international. En 1973: voyage en Amérique du Sud dont il rapporte Chagrin d'amour. Il fonde les Editions Hallier et lance l'anti-édition. De même, se rend-il fameux par ses polémiques et ses interventions. En 1979, il est candidat, en tête de liste, aux élections européennes. Comme aime à le dire Jean-Edern Hallier lui-même: de Julien Gracq à Jean d'Ormesson, d'Henri Michaux à François Mitterrand, chacun s'accorde à reconnaître en lui le plus grand écrivain de sa génération.

Source : Le Livre de Poche, LGF

9 livres référencés