> Auteur > Jean-Louis Curtis

Jean-Louis Curtis

Biographie : Jean-Louis Curtis est né en 1917 à Orthez (Basses-Pyrénées). Professeur de lettres, il a fait de nombreuses tournées de conférences pour l'Alliance française (Europe, Etats-Unis, Atrique Noire, océan Indien) et enseigne la littérature dans une université de Philadelphie. Il a poursuivi en même temps une carrière d'écrivain commencée brillamment avec Les Jeunes Hommes (Prix Cazes 1946) et Les Forêts de la nuit (Prix Goncourt 1947), publiant notamment : Les Justes Causes (1934), L'Echelle de soie (1955), Un Saint au néon (1956). Ce romancier au métier solide est aussi un brillant essayiste : Haute Ecole (1950), A la recherche du temps posthume (1957). Il a écrit également des pièces pour la radio et la télévision (Un Homme de vérité, Adélaïde). Ayant quitté l'enseignement il y a une quinzaine d'années, il se consacre exclusivement à la littérature et partage son temps entre Paris, le Béarn et quelques pays méditerranéens. Son oeuvre romanesque s'est enrichie de plusieurs titres : La Parade (1960), Cygne sauvage (1962), La Quarantaine (1961), Un jeune couple (1967) ; et son oeuvre critique, d'un essai sur le cinéma.

Source : Le Livre de Poche, LGF

21 livres référencés