> Auteur > William S. Burroughs

William S. Burroughs

Biographie : William Burroughs est né à Saint Louis en 1914. À la fin de ses études, il émigre à New York, plonge dans le monde de la pègre et devient héroïnomane. Parallèlement, à l’université de Columbia, il fait la connaissance de Ginsberg et de Kerouac. Vers 1950, Burroughs commence à écrire. En 1954, il s’installe à Tanger qu’il ne quittera qu’en 1964. Après sa cure de désintoxication entreprise à Londres, il écrit beaucoup : Le Festin nu, La Machine molle, Le Ticket qui explosa, Nova express, Les Derniers Mots de Dutch Schultz, Le Job, Les Garçons sauvages… En 1975, Burroughs retourne vivre à New York, où il est désormais considéré comme une des icônes de la scène littéraire. Il meurt en 1997.

Source : 10-18
_________________________________________________________________________________________________________________

Né à Saint-Louis en 1914, William Burroughs émigre à New York à la fin de ses études et s’installe avec Joan Vollmer, qu’il épouse en 1946, dans un appartement partagé avec Jack Kerouac et Edie Parker. C’est à cette époque qu’il rencontre Allen Ginsberg et devient héroïnomane. Il commence à écrire vers 1950 et tue accidentellement sa femme en 1951. Il s'éclipse alors en Amérique du Sud avant de s'installer à Tanger en 1954. Après une cure de désintoxication à Londres, il emménage dans un hôtel parisien où il élabore la technique du « cut-up ». C'est en 1975 qu’il repart vivre à New York, où il est reconnu comme écrivain majeur de la littérature américaine. Il meurt en 1997 à 83 ans.

Source : Christian Bourgois

19 livres référencés