> Auteur >  Abbé Pierre

Abbé Pierre

Biographie : Henri Groues, dit l'abbé Pierre, est né en 1912 à Lyon. Après des études chez les jésuites, il entre chez les capucins sous le nom de frère Philippe. Il est ordonné prêtre le 24 août 1938 puis devient vicaire à la basilique Saint-Joseph de Grenoble un an plus tard. Mobilisé comme sous-officier en 1939-1940, il participe rapidement à la Résistance : après la rafle du Vel' d'Hiv à Paris en 1942, il accueille des juifs rescapés, organise leur transfert vers la Suisse et monte un laboratoire de faux-papiers. Il ouvre peu après, dans le massif de la Chartreuse, un refuge qui deviendra un lieu de combat pour jeunes gens réfractaires au service du travail obligatoire en Allemagne. En mai 1944, il est arrêté par l'armée allemande mais s'évade par l'Espagne pour gagner Alger ; là, il fera la connaissance du général de Gaulle.
De sa rencontre avec Lucie Coutaz fin 1942 naîtra une collaboration de trente-neuf ans mais surtout la communauté Emmaüs qui aide les familles sans logis. Tandis que l'association crée d'autres antennes, l'abbé Pierre lance un appel lors de l'hiver terrible de 1954 et obtient le soutien du Parlement pour réaliser dans l'urgence douze mille logements à travers la France. Cet épisode sera repris dans le film Hiver 54 (1989) avec Lambert Wilson dans le rôle principal.
A partir de 1955, l'abbé Pierre entreprend de nombreux voyages notamment aux Etats-Unis, au Canada, en Inde, en Amérique du Sud, au Liban, au Sénégal, en Corée... Il rencontre alors plusieurs personnalités : Einstein, Eisenhower, Nehru, le Dalaï-Lama et multiplie les communautés Emmaüs. Lors de son voyage au Maroc, le roi Mohamed V lui demande de reconstruire les bidonvilles ; l'IRAMM (Institut de Recherche et d'Action contre la Misère du Monde), créé peu avant par l'abbé Pierre, puis devenu l'IRAM (Institut de Recherche et d'Application des Méthodes de développement) en 1957-1958, se chargera des travaux pendant plusieurs années, faisant de même dans d'autres pays.
En 1969, la première assemblée générale d'Emmaüs international est organisée à Berne. Deux ans plus tard, l'abbé Pierre apporte son soutien aux camps de réfugiés bengalis en Inde, crée l'association «Peuples solidaires ». En 1984, avec l'Armée du Salut et le Secours catholique, il lance la Banque alimentaire en France. En 1990, il participe à l'élaboration de la loi Besson pour le logement des plus défavorisés et mettra toute son énergie à défendre leurs droits (jeûne avec les « déboutés du droit d'asile » ; soutien aux familles squatters du quai de la Gare à Paris en 1991, avec l'appui d'Albert Jacquard et de Léon Schwartzenberg).
L'abbé Pierre a été décoré de la Légion d'Honneur, de la Croix de Guerre avec palmes et de la médaille de la Résistance.
Il est l'auteur du Mystère de la Joie, drame sacré représenté en France en 1986.
Décédé le 22 janvier 2007.

Source :Le livre de poche

10 livres référencés