Nous sommes le 27 March 2017
Le Billet Polar



L'INSPECTEUR SWEENEY

Les éditions HoH (Head over Hills) proposent une série de romans d'enquête dans leur collection " Les heures vertes ", ayant pour héros le jeune inspecteur Sweeney. Des enquêtes plus que sympathiques, signées John-Erich Nielsen !


" MEURTRE AU DIX-HUITIEME TROU " (2005)
Pour son premier poste, le jeune inspecteur écossais Sweeney est affecté au commissariat d'Edimbourg. En manque d'effectif, son supérieur lui confie une enquête délicate. Un meurtre a été commis au célèbre golf de St Andrews. On a trouvé le cadavre d'une jeune femme sous le sable d'un bunker, près du 6e trou. Amanda Nelson était l'épouse du caddie de Will Tyron Jr, n°1 mondial des golfeurs. Ce dernier fut récemment l'amant d'Amanda. Le père de la victime est le général Boyle, co-dirigeant du circuit international de golf professionnel. Sweeney connaît mal ce milieu particulier.
Le policier commence par une visite à St Andrews avant de consulter ses collègues locaux. Il doit se rendre aux Etats-Unis, afin de rencontrer les protagonistes de l'affaire. C'est à Augusta (Georgie) qu'a lieu le nouveau tournoi du PGA-Tour. Buddy Nelson admet qu'il voyait peu son épouse. Il pense que l'assassin est un golfeur. Le colérique général Boyle était en froid avec sa fille, depuis sa liaison avec Tyron Jr. Ayant changé de caddie, le champion paraît moins brillant ; tout comme son principal adversaire, Elster. Si chacun possède un alibi, Sweeney s'interroge sur Tyron Sr, le despotique père du grand golfeur.
Le cadavre de Buddy Nelson est découvert sur le golf d'Augusta. Sweeney rentre en Ecosse avec plus d'hypothèses que de certitudes. On risque de lui enlever cette enquête. L'étape suivante du circuit se joue en Irlande, dernière chance pour Sweeney d'y voir clair…


D'une allure insignifiante, Archie Sweeney se distingue par sa barbe rousse, son dictaphone pour interroger collègues et témoins, et son sand wedge (canne de golf) en guise de porte-bonheur. Ajoutons-y son teckel Berthie et sa tante Midge (qui l'a élevé), confidente de ses supputations. Cette première aventure exploite le contexte plutôt original du golf professionnel. Il s'agit d'un roman d'enquête dans la meilleure tradition, sur une intrigue bien construite. La narration est entraînante, souvent enjouée, bien maîtrisée. C'est le début, déjà très prometteur, d'une série qui s'annonce fort agréable.

" PEUR SUR LE VOLCAN " (2005)
Le jeune inspecteur Sweeney est en vacances hivernales avec sa tante Midge aux îles Canaries. La veille de Noël, l'Ecossais participe à un trekking sur le volcan Teide (3718 mètres). Son groupe de dix personnes est mené par le guide Frank, un Belge. Ils montent vers les cimes dans le brouillard et dans le froid. Plusieurs incidents marquent le début de leur randonnée. Le plus sérieux est la chute du sexagénaire Hatchington, dirigeant de la grande marque de pneus portant son nom. Suspendu au-dessus du précipice, il est sauvé par les autres. Le sommet atteint, le groupe s'abrite au refuge d'Altavista, à cause de la grêle, du vent et du brouillard persistant.
Hatchington fait une nouvelle chute, cette fois mortelle. Alors qu'ils redescendent par une piste dangereuse, c'est la cliente Allemande qui se tue en chutant. Le guide Frank pense à des accidents, dont il se sent responsable. L'inspecteur Sweeney s'interroge, privilégiant des meurtres. L'Anglais Blake n'a pas d'alibi très sûr. La Danoise Kim était censée se trouver près de l'Allemande. Le couple Hollandais Jos et Nina semble d'un naturel jaloux. L'arrogant Français Jacques agace Sweeney. Les entorses de Sharon Blake compliquent la descente. Alertée, la police des Canaries attend les randonneurs à leur arrivée.
" Sous des airs de fonctionnaire tropical en mal de sieste ", le commissaire Isidro ne manque pas d'expérience. Il autorise son collègue Ecossais à assister aux auditions. Le temps presse, avant le proche départ des témoins. Animé d'un " besoin viscéral de vérité ", Sweeney comprend mal la logique de ces deux meurtres, aux mobiles incertains.
Sa tante Midge va un peu l'aider. Les autopsie et les renseignements collectés par Isidro lui sont encore plus utiles. Les délocalisations décidées par Hatchington entraînèrent des drames. A part Sweeney et Frank, les six autres étaient complices pour éliminer celui qui causa plusieurs suicides. Tous sont arrêtés à l'aéroport, grâce à la démonstration de Sweeney…


La deuxième enquête de cet Hercule Poirot natif d'Ecosse a pour décor d'originaux décors canariens. Parfaitement documenté, l'auteur décrit les lieux avec une belle précision. L'ambiance brumeuse de cette énigmatique randonnée, jalonnée d'incidents et de meurtres, est absolument crédible. Sans dictaphone, mais avec sa canne de golf fétiche, le policier à la barbe rousse hirsute est le témoin impuissant de ces assassinats (prémédités, par définition). Dans la grande tradition, ce roman d'enquête est fertile en passionnantes péripéties. Une palpitante aventure, entre mystère et sourire.

" CAVIAR ET NUITS BLANCHES " (2006)
La troisième affaire de l'inspecteur Sweeney.

" L'ETRANGE SOURIRE DE PAMELA DOVE " (2006)
La mère de Pamela Dove refuse de croire que la mort de sa fille, un an plus tôt, fut un suicide. Amie de sa tante Midge, elle demande à l'inspecteur Sweeney d'étudier le dossier. L'envoûtante Pamela et son amant Oliver étaient de brillants publicitaires. Ils se sont supprimés par balles dans leur Porsche, près du phare de Cornewall, une nuit de tempête. Curieusement, la photo post-mortem montre que Pamela souriait quand on l'a tuée. Le policier relève des incohérences, obligeant à douter du double suicide. Le bouillant commissaire Wilkinson, son supérieur, accepte que Sweeney relance l'enquête.
Le jeune inspecteur interroge le propriétaire de l'hôtel du phare, qui découvrit les cadavres, puis une employée de l'agence de publicité. Elle affirme qu'il n'existait pas de rivalité au sein de la société. Elle apprend à Sweeney que Pamela était veuve de David Chraine. Celui-ci se tua dans un accident, lors d'un saut en parachute à proximité du phare de Cornewall. C'est là que le couple avait passé sa nuit de noces. La mort de David pouvant être un suicide, celui de Pamela s'expliquerait. Le policier a le sentiment d'avoir enquêté pour rien. Sentant que " la lumière vient du phare ", il retourne questionner le patron de l'hôtel. Il s'intéresse aussi à ses registres…


Dix-huit mois après ses débuts réussis, Archie Sweeney cherche à éclaircir d'étonnants suicides dans cette quatrième aventure. Toujours muni de son dictaphone et de son sand wedge, le jeune homme à la barbe rousse nous entraîne dans une affaire riche en rebondissements et en hypothèses. D'indices en témoignages, l'intrigue progresse à bon rythme, avec quelques sourires et autres "coups de gueules" de l'attachant héros. La belle tradition du roman d'enquête est parfaitement respectée. Outre le mystère, soulignons la précision narrative de l'auteur. Ce nouvel épisode est convaincant, vraiment agréable.

Contact Editions HoH : www.headoverhills.com.fr

CLAUDE LE NOCHER

Retour à l'accueil
- Historique des articles

Vous souhaitez nous envoyer des articles ? Contactez-nous

Bouquinistes
|
Prix littéraires
|
Interviews
|
Pseudonymes
| Billets Polar |
Liens
|
Droits
Partenaires : Citation, BD d'occasion, livre d occasion, manga occasion, livres occasion
Sté Livrenpoche.com (2002-2015).
ZA du Braigno 56700 KERVIGNAC - R.C.S. 437 543 416 - Lorient

Tous droits réservés. Reproduction, copie et utilisation interdite en dehors de ce site.
Les logos et les jaquettes appartiennent à leurs propriétaires respectifs