Nous sommes le 21 January 2017
Le Billet Polar

FIRMIN LE BOURHIS

Publiés par les éditions Alain Bargain, les romans de Firmin Le Bourhis connaissent un certain succès depuis plusieurs années. On pourrait attribuer cette réussite à l'essor des " policiers régionaux ". On sait que ceux-ci sont très appréciés du public. C'est loin d'être la seule raison pour laquelle les romans de cet auteur plaisent aux lecteurs.
Dans ces histoires, les enquêtes sont menées par un duo de policiers. On nous dit peu de choses sur eux. Le capitaine François Le Duigou est un pur breton, natif du Finistère-sud. Philippe Bozzi est originaire de Corse. Ils sont mariés, chacun préservant du temps pour sa petite famille. Au commissariat de Quimper, leur patron Yann Le Godarec a toute confiance en eux. Le binôme est complémentaire, s'opposant rarement (sauf dans " La belle scaëroise "). Leurs cogitations mutuelles les aident à émettre des hypothèses. L'un confirme souvent l'impression de l'autre, concernant pistes et suspects. Ce ne sont pas des héros flamboyants et intrépides. Il s'agit de bons flics, consciencieux, avisés, utilisant à bon escient les ressources de l'appareil policier. Ils suivent les avis des légistes, des experts scientifiques. Interrogeant témoins et suspects, ils font leur métier le mieux possible. C'est l'affaire criminelle qui prime, et non les enquêteurs. Nous sommes ici dans des romans de procédure policière, respectant la tradition du genre.

 

L'encrage régional n'est pas le moindre atout de ces récits. Basé à Quimper, le duo enquête dans toute la région. Bien documenté, l'auteur n'est pas avare de précisions géographiques et historiques sur les lieux concernés. Il a trouvé une astuce pour ne pas trop alourdir la narration : le breton Le Duigou fait découvrir sa région au corse Bozzi. Il est évidemment incollable sur tous les endroits visités. Considérons cela comme une manière détournée et un peu ludique de présenter la Bretagne. C'est aussi une façon de planter le décor. Par exemple, dans " Lanterne rouge à Châteauneuf-du-Faou " nous longeons le Canal de Nantes à Brest ; ou dans " Peinture brûlante à Pontivy " on nous rappelle le passé napoléonien de cette sous-préfecture.
Les romans de Firmin Le Bourhis sont donc très documentés, mais pas seulement sur le plan régional. Il utilise également des faits de société, issus de l'actualité. Le plus bel exemple en est " Étape à Plouay ". Cette commune proche de Lorient est réputée pour ses courses cyclistes nationales et internationales. Une bonne occasion de soulever la question du dopage dans le sport. L'auteur analyse en détail un problème qu'on ne doit pas banaliser, sachant que de jeunes coureurs sont décédés à cause de ces produits dopants. On est bien d'accord avec lui pour dénoncer la mauvaise influence de l'entourage de certains coureurs. On l'aurait aimé plus virulent contre les organisateurs de grandes courses et la Fédération. Mais on suppose qu'ils ignorent tout de ces pratiques.
Dans " Coup de tabac à Morlaix ", Firmin Le Bourhis évoque un autre produit dont on a beaucoup parlé : le GHB, ou drogue des violeurs. Là encore, il s'est documenté. Il peut vous montrer les articles consultés, ainsi que la circulaire de police (pièce officielle et authentifiée) traitant du sujet. Rappelons que les cas avérés de GHB restent infiniment rares, ce que l'auteur admet. Néanmoins, c'est un exemple d'enquête actuelle et réaliste. Dans le même roman, le voyage en Russie de ses personnages témoigne qu'il sait de quoi il parle.

Firmin Le Bourhis ne s'intéresse pas qu'aux drogues. Dans " La belle scaëroise ", le principal suspect est PDG d'une entreprise fabriquant des produits naturels à base de plantes. Voici encore un thème, le " bio ", s'inscrivant parfaitement dans notre époque. L'autre sujet de ce roman est la traditionnelle Cavalcade organisée dans cette petite ville finistérienne.
Est-il besoin de préciser que " Échec et tag à Clohars-Carnoët " traite une fois de plus d'un sujet dans l'air du temps ? Le duo de policiers y enquête sur la disparition inexpliquée du jeune Erwann, 17 ans, amateur de tags et de graffs.
Les romans de Firmin Le Bourhis seraient-ils donc parfaits ?

 

On peut certainement leur trouver des défauts. Le classicisme des enquêtes balisées ne favorise guère l'originalité. Interrogatoires et recherches d'indices, rien de plus ordinaire. Une grande partie du public aime et approuve cette forme d'enquêtes, ce qu'on ne peut lui reprocher. Et on a vu que l'auteur compensait en proposant des thèmes actuels. Quant aux ambiances, on pourrait les qualifier de conformistes ou de bourgeoises. Sans doute est-ce tout simplement le reflet d'une part de la société française. L'important n'est-il pas de rester crédible, en montrant des personnages et des situations crédibles ?
Il est vrai qu'on aimerait parfois un peu plus de dualité, d'opposition entre les deux héros. Aussi sympathique soit-elle, leur complémentarité fait ronronner certaines histoires (voir " Lanterne rouge à Châteauneuf-du-faou "). Suggérons à l'auteur d'aimables disputes séparant les deux policiers, afin de vivifier le récit. Il va sans dire que l'auteur est seul à décider du caractère de ses personnages.
On aura compris que ces romans s'adressent à un lectorat appréciant la tradition des enquêtes policières, plutôt qu'aux amateurs de romans noirs et durs. Dans les " Salons du livre " et autres séances de dédicaces, on peut constater que le public est fidèle à Firmin Le Bourhis et à ses livres. Ce quinquagénaire souriant accueille les gens avec amabilité, qu'ils connaissent déjà ou non ses romans.
Il réalise de beaux tirages. Ses lecteurs sont satisfaits. On vient de voir qu'ils ont absolument raison. Il s'agit donc d'un auteur à découvrir.

Les titres de Firmin Le Bourhis : " La neige venait de l'ouest " (2000), " Les disparues de Quimperlé " (2001), " La belle scaëroise " (2002), " Étape à Plouay " (2003), " Lanterne rouge à Châteauneuf-du-faou " (2003), " Coup de tabac à Morlaix " (2004), " Échec et tag à Clohars-Carnoët " (2004), " Peinture brûlante à Pontivy " (2005).
Tous publiés aux éditions Alain Bargain.

CLAUDE LE NOCHER

Retour à l'accueil - Historique des articles

Vous souhaitez nous envoyer des articles ? contactez-nous


Bouquinistes
|
Prix littéraires
|
Interviews
|
Pseudonymes
| Billets Polar |
Liens
|
Droits
Partenaires : Citation, BD d'occasion, livre d occasion, manga occasion, livres occasion
Sté Livrenpoche.com (2002-2015).
ZA du Braigno 56700 KERVIGNAC - R.C.S. 437 543 416 - Lorient

Tous droits réservés. Reproduction, copie et utilisation interdite en dehors de ce site.
Les logos et les jaquettes appartiennent à leurs propriétaires respectifs