Nous sommes le 24 May 2017
Le Billet Polar



Coups doubles 2006

Certains auteurs ont publié au moins deux romans en 2006. Thierry Crifo, Christian Denis, Serge Le Gall, Pascal Martin, et Christian Blanchard, font partie de ces romanciers productifs… et plein de talent ! Dix romans à découvrir…

Thierry Crifo : " Flambeur " (Editions Le Passage)
Flambeur n'est pas n'importe quel quidam dans la foule anonyme. Il appartient à l'aristocratie des joueurs. C'est un as de la roulette, un champion des casinos, un roi des grosses mises. Les jeux d'argent sont toute sa vie. S'il perd, s'il doit retourner à un quotidien sans attrait, il n'existe plus. Dès qu'il en a de nouveau les moyens, quitte à s'endetter un peu, le frisson du jeu l'envahit. Sa destination préférée, c'est la Station Balnéaire. On y fait des efforts de promotion pour attirer la clientèle, en particulier les amateurs de jeux de hasard. Flambeur s'installe, se prépare. Au casino, il jauge les autres joueurs. Il est dans son univers. L'excitation monte. Mais la chance est rarement au rendez-vous…
Dans ce très beau " portrait d'un joueur ", anachronique et décalé, Thierry Crifo démontre une fois de plus son plaisir d'écriture. Il nous transmet sa jubilation d'auteur, peaufinant ses descriptions des personnages ou de la Station Balnéaire. Le tableau n'est pas figé. L'action progresse par petites touches, vers l'inéluctable destin de Flambeur.
Thierry Crifo : " Paternel à mort " (Le Masque)
Cadre supérieur parisien surmené, le père de Sophie se montre exagérément protecteur avec sa fille majeure. Inventant des prétextes à ses absences, il passe des nuits entières à surveiller Sophie en cachette. Il admet mal que sa princesse intouchable, sa " liebellule ", vive sa propre vie. Trop nerveux, il est parfois violent avec des inconnus. Il en oublie même l'anniversaire des 23 ans de Sophie. Son petit ami, ce Fred à barbichette fils de médecins, il ne l'aime pas du tout. Pourtant, Sophie et Fred déménagent pour habiter ensemble. Le père rôde autour du nouveau domicile de sa fille. Il néglige sa femme Marthe et leur cadette Marie, 13 ans. Sa collègue Elisabeth "La Louve" cherche à le séduire. Mais ce comportement excessif risque de se terminer par un drame…
Ce récit noir, empreint de schizophrénie, est finement raconté. Certaines scènes sont dures, d'autres pathétiques. La narration subtile met en valeur des personnages fort glissant sur une pente fatale. Paris-la-nuit inspire toujours l'auteur. Excellent !


 

 

 

 

 

 

 

 


Christian Denis : " Massacre à La Faute-sur-Mer " (Éditions d'Espard, contact : 06.79.45.04.43)
L'oncle Sébastien, son neveu Pierre, l'inspecteur Renaudin, et leurs compagnes, sont en vacances à La Faute-sur-Mer, en Vendée. Le sharpeï alcoolique La Dent est là aussi. Marcel, un vieil ami de Sébastien, vient de se faire égorger. Il lui avait demandé de veiller sur son petit-fils, Benoît. Cet ex-étudiant aux Beaux-Arts abuse de la bibine. Il n'est pas impliqué dans le meurtre de son aïeul. Marcel avait retrouvé de la drogue et une forte somme, perdus par des trafiquants. Sébastien et Pierre ne tardent pas à découvrir où il a caché cette fortune (de mer). Logeant chez le vieil Émile Raballand, un trio d'Américains menace Sébastien. Brad Pitbull et ses copains Indiens sont les émissaires des trafiquants. Sous l'influence de sa nouvelle amie Céline, pas si innocente, Benoît se remet au dessin et à la peinture. Sébastien et ses amis mettront un certain temps avant de comprendre ce que cache réellement cette affaire…
Voici le retour de l'oncle Sébastien, l'esthète au monocle, jouisseur pas si désintéressé, et de sa joyeuse tribu. Il s'agit d'un " thriller humoristique " truffé de bonnes astuces. La caricature de l'inculte Renaudin est un régal. L'apparente simplicité de l'intrigue criminelle masque moult péripéties.
Christian Denis : " La Duchesse des Nantais " (Editions E.C.D., contact : 06.79.45.04.43)
Lors d'un vide-grenier dans son quartier, Sébastien achète de vieux cahiers. Il s'agit d'un manuscrit relatant l'histoire de Françoise d'Amboise, Duchesse de Bretagne au 15e siècle. Respectée par le petit peuple, cette dame pieuse et riche aurait laissé un trésor caché. Sébastien situe bientôt l'endroit où il serait dissimulé. Il acquiert ce terrain de deux hectares. Sur une telle surface, les fouilles s'annoncent fastidieuses. Sous prétexte d'archéologie, les scouts de l'intégriste abbé Souiller peuvent apporter une aide utile. A défaut de trésor, on déterre un menhir d'un intérêt historique relatif. Pourtant, la propriété attire beaucoup de monde …
Avant tout, cette distrayante comédie policière est un régal pour les amateurs de jeux de mots et autres contrepets. On adore l'oncle Sébastien ; esthète et gastronome, c'est surtout un roublard pas si honnête. En 150 pages, sur une narration vive et enjouée, Christian Denis nous propose une histoire riche en péripéties et pleine d'humour.



Serge Le Gall : " Eaux-Fortes à Sainte-Marine " (Bargain)
Combrit-Sainte-Marine, sud Finistère, au début du 20e siècle. Le cadavre d'un jeune homme est découvert poignardé en bord de mer. Ce Yann était un gaillard ayant la réputation de plaire aux femmes. Le détective Samuel Pinkerton s'intéresse à ce crime. Il sympathise avec Eugène Archer, un inspecteur des Brigades du Tigre. Au repos, ce dernier s'amuse de l'enquête du détective. Pinkerton trouve fort attirante Marie-Clémentine, une artiste-peintre. Celle-ci reste encore méconnue, contrairement à son voisin Lucien Simon. Gardien de la propriété proche du lieu du meurtre, Fachoda apparaît suspect à Eugène Archer. Pinkerton ne l'en croit guère capable. Mais d'autres suspects sont possibles. Un 2e jeune homme est assassiné dans les mêmes conditions…
L'auteur se sert avec aisance de ce contexte dans cette divertissante comédie policière. Le récit s'accorde au rythme de l'époque, sans précipitation inutile. C'est avec un certain humour qu'il nous présente son héros, dont l'enquête reste néanmoins agréablement énigmatique.
Serge Le Gall : " Fugue mortelle en Ré " (Bargain)
Franck Nérac et son cousin Fabio sont en prison à Luynes, près d'Aix-en-Provence. Franck est un caïd parmi les truands. Ces braqueurs multirécidivistes ont abattu deux convoyeurs de fonds. Ils parviennent à s'évader en hélicoptère, accompagnés de leur ami Garca. Les relations entre la juge d'instruction Lorraine Bouchet et le commissaire Landowski sont compliquées depuis longtemps. Malgré une rancune sentimentale, elle le charge de retrouver les fuyards. Avec l'aide du policier Jim Sablon, les complices des évadés sont vite repérés à Mallemort. Le commissaire pense que Franck et Fabio vont récupérer leur butin en Charente-Maritime. Lucien, 8 ans, est le fils de Franck Nérac. Il n'est pas mécontent que sa mère vienne le chercher à Saintes, chez Mme Mercier qui en avait la garde. D'Oléron à l'Île de Ré, en passant par Boyardville, Jeanne Nérac laisse des indices de leur présence. Elle souhaite que le truand se manifeste…
C'est la sixième aventure de Landowski, policier marginal auquel on confie des missions hors norme. Il traque ici des évadés issus du " grand banditisme ". Le suspense est surtout axé autour du petit Lucien et de sa mère, dont le trajet est jalonné de meurtres. Solide et bien construite, l'intrigue joue sur plusieurs interrogations dans une ambiance singulière.


Pascal Martin : " Le Bonsaï de Brocéliande " (Presses de la Cité)
L'œuvre, une mystérieuse organisation dirigée par Foch, fait appel à Eva (une orthophoniste vivant à l'étranger) pour enquêter en Bretagne, dans une bourgade de la forêt de Brocéliande. Nicolas, le fils trisomique de M.Kervelec, a été sadiquement assassiné. Riche créateur de jeux vidéos, son père veut savoir la vérité. Cet homme âgé adorait Nicolas, qu'il avait entouré d'un personnel fidèle et discret. Rougerie, du ministère de l'Intérieur, a chargé l'inspecteur Le Meur de surveiller Eva. Celle-ci n'est pas vraiment la bienvenue à Vergoët, où la rumeur laisse entendre que c'est une sorcière. Mostovoï et Le Bonsaï savent qui est Eva. Caché derrière son ordinateur, Le Bonsaï la contacte. Il a adapté dans la réalité le traditionnel " jeu de l'Oie ". Il en a fait un jeu de mort, diabolique vengeance visant Nicolas et ceux qui le protégeaient. Mostovoï obéit, lui, a de haineuses motivations…
Basé sur une intrigue solide et inventive, il s'agit d'un étrange thriller jubilatoire. La référence aux cruels contes et comptines d'antan est fort astucieuse. La transposition d'un jeu d'enfant nous offre d'exubérantes péripéties, particulièrement réussies. Pascal Martin sait doser l'ambiance, entre perversité et suspense. La tonalité amusée est savoureuse.
Pascal Martin : " Les fantômes du Mur Païen " (Presses de la Cité)
Le Bonsaï est devenu un jeune spécialiste des virus. Foch, son mentor, fait appel à lui pour une délicate affaire. Neuf clandestins Noirs ont été massacrés dans la forêt vosgienne, près du "Mur païen". Le Bonsaï s'installe à l'auberge de Lou, près du Mont Sainte-Odile et du lieu du crime. Germain, l'amant garde-champêtre de la jeune femme, ne comprend pas pourquoi Lou le rejette. Inspiré par sa game boy, Le Bonsaï devine que Germain servit de guide au groupe de Noirs. Il ne put empêcher le carnage, perpétré par un commando de tueurs. Il y avait un dixième noir, Aga, un gamin muet de douze ans qui s'est réfugié chez Lou. C'est cet enfant que Le Bonsaï est chargé de retrouver. L'affaire attise de vives tensions sociales et raciales, surtout quand trois footballeurs blancs de Strasbourg sont empoisonnés. Un commando est prêt à tout pour éliminer Aga. Le Bonsaï, Lou et l'inspecteur Mignoni font ce qu'ils peuvent pour protéger le gamin…
Pascal Martin confirme ses évidentes qualités inventives. Il s'agit d'un excellent roman d'action, à la narration fluide. Le tempo est vif, les rebondissements sont nombreux. On y retrouve Le Bonsaï, et plusieurs autres personnages tout aussi singuliers. L'ambiance est énigmatique, sans aucune lourdeur.



Christian Blanchard : "Résiliences" (Éditions du Barbu - www.editiondubarbu.com )
Un commando libère des otages retenus à la mairie de Morlaix. Les terroristes sont tués, à part le sniper ennemi. Mission réussie quand même pour le groupe de jeunes qui testent un nouveau jeu vidéo. Ils ignorent que leurs réactions sont analysées par l'armée. Revenus dans la réalité, plusieurs d'entre eux sont abattus par un tireur d'élite. Le capitaine Quevilly enquête, tentant de débusquer ce sniper virtuel faisant de réelles victimes… Ayant détruit sa maison, Claude Le Noan arrive à Brest. Il embarque comme passager pour un cargo en partance pour l'Afrique. Il sympathise avec René, ingénieur en informatique. René se rend au Gwandala pour mettre au point un jeu vidéo dont il est l'initiateur. Il propose à Claude d'en concevoir le scénario, basé sur la capacité de survie. Il lui fait essayer un nouvel équipement, permettant d'éprouver encore mieux les sensations du jeu. Claude est impressionné. Dès leur arrivée au Gwandala, Claude part à la découverte de la capitale portuaire…


Victime de divers tourments dans ses précédentes aventures, Claude Le Noan est le cobaye idéal pour une expérimentation hors norme. Elle le mène jusqu'en Afrique, mais l'exotisme est cauchemardesque pour lui. Vif et troublant, ce roman malin ne manque pas de virtuosité. Ultime épisode pour Claude, cet excellent suspense qui explore les limites du conditionnement mental.
Christian Blanchard : " Chairs amis " (Editions du Barbu)
Deux ans plus tôt, "Le Chirurgien" recrutait par annonces des jeunes hommes suicidaires. S'il s'agissait de les aider à mourir, le rituel de ce monstre n'était pas exempt de perversité cruelle… Marc a vingt ans. Son statut d'étudiant n'est qu'un alibi. Le lien avec son père est presque rompu. Espérant de l'argent pour se procurer de la drogue, il participe à un cambriolage foireux. Se shooter lui permet d'évacuer ses cauchemars, ses traumatismes d'enfance qui l'ont conduit à l'homosexualité. Suite au cambriolage raté, il disparaît. Son ami gay Gilles s'inquiète. Celui-ci en parle à sa sœur Claire, capitaine de police à Brasker. Arthur, le père de Marc, est également sans nouvelle de lui. Il s'en veut de n'avoir pas su s'en occuper après le drame qu'ils ont vécu. Il va devoir s'impliquer pour le retrouver dans un sordide univers…
Cette descente aux enfers, dans le monde du vice dégradant et morbide, nous présente les pires aspects de la plus noire dépravation. On ne nous épargne aucun excès. " A ne pas mettre entre toutes les mains " nous avertit-on. En effet, ça s'adresse à un public adulte aux nerfs solides. Ce roman singulier captive par son ambiance. L'espoir d'un retour à la vie normale y est improbable.

Ces dix romans appartiennent à des genres très différents. Ils expriment parfaitement la diversité de la Littérature Policière. Bonne lecture !

CLAUDE LE NOCHER

Retour à l'accueil
- Historique des articles

Vous souhaitez nous envoyer des articles ? Contactez-nous

Bouquinistes
|
Prix littéraires
|
Interviews
|
Pseudonymes
| Billets Polar |
Liens
|
Droits
Partenaires : Citation, BD d'occasion, livre d occasion, manga occasion, livres occasion
Sté Livrenpoche.com (2002-2015).
ZA du Braigno 56700 KERVIGNAC - R.C.S. 437 543 416 - Lorient

Tous droits réservés. Reproduction, copie et utilisation interdite en dehors de ce site.
Les logos et les jaquettes appartiennent à leurs propriétaires respectifs