> Auteur > Sigrid Undset

Sigrid Undset

Biographie : La romancière norvégienne Sigrid Undset est née en 1882 à Kalundborg (Danemark), d'une mère danoise et d'un père norvégien, archéologue éminent (mort en 1893) à qui elle doit sa passion pour l'histoire. A seize ans, elle est obligée de travailler dans un bureau, mais continue à étudier seule. ? Son premier roman, Marta Oulie et ses voisines (1907) où elle peint déjà la tragédie de l'amour humain, thème constant dans son oeuvre, a suffisamment de succès pour qu'elle vive désormais de sa plume et entreprenne un voyage en Italie. Jenny (1911), oeuvre semi-autobiographique, évoque sa rencontre avec le peintre A.C. Svarstad qu'elle épouse en 1912, dont elle divorce en 1925 après sa conversion au catholicisme. Les sagas islandaises qu'elle a traduites et adaptées et le Moyen Age scandinave lui inspirent Vigdis la farouche (1909) et ses chefs d’œuvre : les trois volumes de Christine Lavransdatter (1920-1922) el les quatre tomes d'Olaf Audunssoen (1925-1927) pour lesquels elle reçoit le Prix Nobel en 1928. Ses autres ouvrages sont inj7uencés par sa foi religieuse : Les Orchidées blanches (1929), Le Buisson ardent (1930), Madame Dorthea (1938), Catherine de Sienne (posthume, 1952), etc. Opposée au nazisme, elle s'exile aux États-Unis pendant la seconde guerre mondiale et anime là-bas la Résistance norvégienne (articles et discours du temps de guerre, 1952). Décorée de la Grand-Croix de Saint-Olaf en 1947, Sigrid Undset est morte en 1949 à Lillehammer.
Source : Le Livre de Poche, LGF

5 livres référencés