> Auteur > Pierre-Jakez Hélias

Pierre-Jakez Hélias

Biographie : Né en 1914 au bourg de Pouldreuzic, sur la baie d'Audierne, entre la pointe de Penmarc'h et la pointe du Raz. Parents ouvriers agricoles, cultivateurs sans terre. La seule langue utilisée hors de l'école est le breton.
Boursier au lycée de Quimper, étudiant à Rennes, enseigne les humanités classiques dans divers établissements publics de l'académie sans jamais vouloir en sortir. Professeur agrégé de lettres à l'Ecole Normale du Finistère, chargé de cours de celtique à l'Université de Bretagne Occidentale.
Enfant, il a été élevé au sens propre du terme par ses deux grands-pères, conteurs impénitents l'un et l'autre. le premier fort connu pour son répertoire traditionnel et ses inventions humoristiques, le second atteignant au surréalisme en suivant la pente naturelle de son esprit. En breton, bien sûr!
A la Libération, après avoir été rédacteur en chef de l'hebdomadaire Vent d'Ouest, organe du Mouvement du Libération Nationale, il est chargé d'assurer à la radio des émissions en breton à l'intention des auditeurs de basse Bretagne. Il écrit des centaines de dialogues illustrant les traits les plus originaux de la vie quotidienne des bretonnants; il promène son magnétophone dans les fermes et les bourgs, recueillant une masse de documentation de toute sorte et se familiarisant avec les divers dialectes de sa langue maternelle. De petites compagnies d'amateurs représentent dans les campagnes et même dans les villes de la zone bretonnante ses sketches radiophoniques les plus célèbres.
Président de la Commission Nationale de Folklore à 14 Ligue de l'Enseignement, l'auteur dirige pendant plus de vingt ans des stages régionaux et nationaux de civilisation populaire à travers la France. Il fait paraître de nombreux livrets d'études et de contes (éd. Jos Le Doare, Châteaulin), et deux grands recueils de synthèse : Le Pays Bigouden et Vivre en Cornouaille (éd. de la Cité, Brest. Enfin, deux livres de poèmes : Manoir secret (1965, Prix Bretagne) et La Pierre noire (1974), rassemblent, en éditions bilingues, l'essentiel de son inspiration poétique bretonnante.

Source : Pocket

11 livres référencés