> Auteur > Boris Akounine

Boris Akounine

Biographie : De son vrai nom Grigori Chalvovitch Tchkhartichvili. Né en 1956 en Géorgie, Grigori Chalvovitch Tchkhartichvili passe toute son enfance et son adolescence à Moscou. Dès 1986, il entre à la prestigieuse revue Inostrannaia Literatoura ("Littérature étrangère"), et il en est le rédacteur en chef adjoint en 1993. Il y publie de nombreux auteurs étrangers (Kundera, Perec, Sollers ou Houellebecq) et ne la quitte qu'en octobre 2000. Parallèlement à cette activité, il est l'auteur de nombreuses traductions de l'Anglais et du japonais (Mishima, Inoué) et il supervise, depuis 1996, la publication d'une anthologie en vingt volumes consacrée à la littérature japonaise. L'année de ses quarante ans, il publie un important essai intitulé L'écrivain et le suicide et c'est pour se reposer de ce travail long et "démoralisant", selon ses propres dires, qu'il décide d'écrire un roman policier visant à toucher un large public : Azazel. Publié sous le pseudonyme de Boris Akounine, ce titre s'impose comme le premier d'une série qui en compte douze et qui relate le parcours du jeune Eraste Pétrovitch Fandorine au sein de la police secrète. S'il a déjà écrit le premier livre d'une nouvelle série ayant pour héroïne une nonne à la fin du XIXe siècle (Pélagie et le bouledogue blanc), il a fait paraître en octobre 2000 le premier roman de son nouveau cycle, qui se situe à l'époque contemporaine et dont le héros n'est autre que le petit-fils d'Eraste Pétrovitch Fandorine.

Source : 10-18

21 livres référencés